Les fruits et légumes de septembre

Les fruits et légumes de Septembre

C’est toujours le moment de profiter des beaux fruits et légumes de l’été !! A consommer sans modération ! 

Vous trouverez sur le marché ce mois-ci :

Légumes Fruits
Artichaud Figue
Aubergine Framboise
Ail Melon
Betterave Mirabelles
Blette Mûre
Brocoli Myrtillles
Carotte Pêche
Céleri Poire
Chou Pomme
Chou de Bruxelles Prune
Chou-Fleur Raisin
Concombre Amandes fraîches
Courgette Noisettes fraîches
Epinard  
Fenouil  
Frisée  
Haricot vert  
Laitue  
Oignon  
Poivron  
Poireau  
Potiron  
Radis  
Salade  
Tomate  
Maïs  
Pomme de terre (féculent)  

Camille Baïssas (diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets


Le raisin

Le Raisin

Le saviez-vous ?

Des empreintes fossiles de feuilles de vignes datant de l’ère tertiaire ont été trouvées dans le Languedoc ! La vigne pousse naturellement dans de nombreuses régions du monde.

En France, il poussait à l’état sauvage sur les bords de la Méditerranée ainsi que dans le Languedoc, mais ce n’est qu’au XVIème siècle que le raisin destiné à la table commence à s’améliorer. Les plus anciens raisins de table français sont les raisins de Moissac et le Chasselas de Fontainebleau.

Le raisin raffiné et énergétique se décline du jaune-vert au bleu-noir.

Les variétés les plus courantes, sont réparties en deux catégories, les raisins noirs et les raisins blancs :

Les noirs : 

  • Le Muscat de Hambourg  = petits grains noirs légèrement allongés, sucrés et à la peau fine.
  • Le Alphonse Lavallée = gros grains ronds, acidulés.
  • Le Ribol = gros grains ovales, très sucrés. 
  • Le Cardinal = gros grains ronds, rouges violés et la peau épaisse.
  • Le Muscat du Ventoux (AOC) = grappe brune, recouvert de pruine, parfum prononcé et sucré.

Les blancs :

  • L’Italia = gros grains, croquant, juteux et à la peau épaisse.
  • Le Moscatel = grains fermes, teinte rosée, sucrée.
  • Le Muscat = gros grains allongés, charnue et doux.
  • Le Chasselas de Moissac = grappe dorée, petits grains ronds, très juteux et un goût de miel.

Trucs et astuces :

Selon la variété la saison s’étale du mois d’août au mois de novembre. Lors de l’achat d’une grappe de raisin, soyez vigilants sur sa qualité :

  • Les grains doivent être fermes, sans tâches, lisse et non fripés.
  • Une fine pellicule blanchâtre « la pruine » peut recouvrir le grain sur certaines variétés. Le grain la fabrique naturellement pour se protéger du soleil.
  • La tige doit être verte sans être sèche. N’achetez que les grappes belles et pleines. 
  • Retirez les grains endommagés avant qu’ils ne contaminent les autres.

Pour bien conserver votre raisin : placez le jusque 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur mais sortez-le du sac en plastique pour éviter qu’il ne moisisse. Pour optimiser sa conservation, coupez les grappillons aux ciseaux. Cela empêche que la grappe ne se déshydrate et que les grains perdent de leurs fraîcheur.

Selon la variété du raisin, sa peau est plus ou moins épaisse. Parfois résistante sous la dent, la peau peut être retirée pour n’en garder que la pulpe : ce sera mieux toléré par les intestins fragiles. 

Pensez à bien rincer vos grappes avant de les consommer ou optez pour du raisin bio.

Le raisin peut se consommer cru en dessert ou en entrée avec du jambon cru, du fromage (chèvre, roquefort, conté …). 

Il est excellent chaud en dessert (tarte, crumble, clafoutis…) et accompagne très bien un rôti de porc ou de veau, un magret de canard, du foie gras …

Pour les gourmands, trempez des gros grains dans du chocolat fondu et laissez séchez. Excellent avec un café ou en décoration d’un dessert … 

Bienfaits nutritionnels :

Le raisin est un fruit très énergétique avec 72 calories aux 100g. Il est riche en sucres rapides (16/100g). Il a des vertus diurétiques et drainantes car il est gorgé d’eau et de minéraux (notamment en potassium et en calcium).

Le raisin est un excellent laxatif naturel si vous consommez la peau car il contient beaucoup de fibres.

Sa richesse en polyphénol et en pigments lui confère les propriétés suivantes: antioxydant, protecteur des vaisseaux sanguins, régulateur du cholestérol.

Il contient également du resvératrol, une substance anticoagulante. Il est excellent pour la circulation sanguine.

Le raisin noir est le plus riche en substances protectrices que le raisin blanc. Il contient une quantité importante de flavonoïde qui augmente l’action de la vitamine C. Celui-ci est très antioxydant et protège le cœur. 

Sa richesse en potassium, alliée à ses vitamines B1 et B6 font du raisin un fruit très bon pour les muscles, d’autant plus qu’il est énergétique, reminéralisant et rafraîchissant. C’est le fruit parfait de l’effort ! Sportifs, à vos grappes !

Réputé pour ses cures et roi de la detox, le raisin s’offre en cure d’un jour à quelques semaines pour revitaliser l’organisme et l’esprit. Sans tomber dans la monodiète qui est très restrictive et que je ne recommande pas. Prenez plaisir de déguster une grappe par jour pendant sa saison.

Les raisins secs sont aussi excellents que le raisin frais. C’est le compagnon de l’hiver ! Il a tout bon : fluidifiant du sang, protecteur du cœur, de la circulation sanguine. Il est également riche en fer (une source intéressante pour les végétariens, les femmes enceintes et les femmes ayant des cycles abondants même s’il est moins assimilable que celui de la viande). Associez-le a une salade de fruits frais pour profiter de la vitamine C qui favorise l’absorption du fer.

Le raisin ne manque pas d’utilisation ! En sucré ou en salé, en cure ou cosmétique, c’est un fruit incontournable de la fin de l’été !

Camille Baïssas (diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets


La mûre

La Mûre

Le saviez-vous ?

La mûre est un petit fruit noir le plus souvent mais elle peut aussi être blanche ou rouge. Elle désigne à la fois le fruit du roncier et du mûrier. Nous parlerons ici du fruit de la ronce. 

La mûre sauvage est originaire du Caucase en Asie mineure. En se dispersant sur le continent elle a évolué pour donner d’autres genres comme la framboise et la mûre commune qui comptent elles-mêmes de nombreuses sous espèces. La mûre sauvage est consommée en Europe et en Amérique du Nord depuis des millénaires. La mûre et la framboise sont des fruits multiples. Chaque grain qui la compose est en fait une baie.  

Dans la mythologie grecque, elle serait issue du sang des Titans versé lors de leurs luttes contre des dieux.

Trucs et astuces :

La mûre est à maturité entre fin juillet et mi-octobre. Elle doit être récoltée avec précaution au milieu des ronces. Lorsqu’elle est à maturité elle se détache facilement de la tige. Leur saveur est fabuleuse ! Lors de son achat, soyez vigilant ! Elle doit être charnue, brillante et lisse. Elle se conserve 2 à 3 jours maximum au réfrigérateur. 

C’est un fruit qui supporte très bien la congélation. Pour cela je vous conseille de les étaler sur une plaque, de les placez au congélateur puis de les ensacher. Vous pourrez ainsi en consommer tout l’hiver !

Evitez toutefois de les cueillir près du sol ou elle risque d’avoir été souillée par l’urine d’un renard, vecteur de maladie.

La mûre se cuisine principalement en dessert du fait de son goût un peu boisé. Elle accompagne à merveille les salades de fruits, le fromage blanc …

Vous pouvez aussi réaliser des tartes, crumbles, clafoutis, charlottes ou muffins !

Bienfaits nutritionnels :

La mûre a un CV nutritionnel exemplaire !

C’est un fruit plus ou moins riche en sucre avec 57kcal/100g comme la pomme (35kcal pour la mûre sauvage). Elle contient 85% d’eau et 11g de glucides (fructose et glucose dont très peu de saccharose). 

La mûre renferme 500 à 600mg de minéraux !

Cette baie est riche en pigments rouge et noirs qui lui donnent sa belle couleur : les polyphénols (anthocyanes). Ces flavonoïdes sont beaucoup plus présents dans les fruits cueillis à maturités et ayant profité du soleil. Le fruit produit des anthocyanes pour se protéger des UV.

Les flavonoïdes potentialisent l’activité de la Vitamines C (32mg/100g). Elle renforce les vaisseaux sanguins et favorisent la circulation. C’est un fruit de choix pour les jambes lourdes et les troubles circulatoires.

Cette baie participe à la prévention des maladies dégénératives comme la cataracte, les cancers, les troubles neurologiques (maladie de Parkinson ou d’Alzheimer)

Elle renferme aussi d'autres pigments comme de la quercétine et du kaempférol, des oxoflavonoïdes dont la couleur jaune pâle est masquée par celle des anthocyanes. Toutes ces substances sont dotées de merveilleuse propriétés nutritionnelles qui commencent à être mieux définies. 

Sa petite astringence est liée à la présence de composés flavonoïdes comme les proanthocyanidines, et à des tanins (tels que l'acide gallique et ses dérivés). 

Elle a une forte teneur en potassium 200mg/100g (ce minéral a un effet diurétique naturel), en calcium 36mg /100g (ce qui la place parmi les fruits qui en contiennent le plus), en phosphore 32mg/100g et en magnésium 17mg/100g, en fer 2.3mg/100g et également en zinc, cuivre, manganèse, bore …

Une petite boule de fibres (5 à 7g/100g). Un véritable coupe faim. Elle régule votre transit, votre appétit et le cholestérol en le piégeant dans ses fibres. La mûre sauvage est plus riche en fibres.  

Son petit goût acidulé provient des acides organiques qui est largement présent entre 1.7 à 3g/100g dont l’acide citrique et l’acide malique

La mûre est un beau fruit de saison ! Excellent pour démarrer la rentrée avec le plein de vitamines et colorer vos desserts ! Régalez – vous ! 

Camille Baïssas (diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets


Les fruits et légumes d'octobre

Les fruits et légumes d'Octobre

Les fruits et légumes de l'été laissent progressivement la place à ceux de l'automne...

Vous trouverez sur le marché ce mois-ci :

Légumes Fruits
Artichaud Coing
Betterave Figue
Blette Framboise
Brocoli Mûre
Carotte Myrtilles
Céleri Pêche de vigne
Chou Poire
Chou de Bruxelles Pomme
Chou-Fleur Raisin
Concombre Amandes fraîches
Courge Châtaignes fraîches
Courgette Noisettes fraîches
Epinard Noix fraîches
Fenouil  
Haricot vert  
Laitue  
Navet  
Oignon  
Poireau  
Potiron  
Radis  
Salade  
Tomate  
Maïs  
Pomme de terre (féculent)  

Camille Baïssas (diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets


Le potiron

Le Potiron

Le saviez-vous ?

Le potiron ou courge est une cucurbitacée originaire d’Amérique du sud.  Les premières cultures sont apparues en Amérique Précolombienne il y a 12 000 ans. Il tenait une place importante dans leur alimentation.

Les Européens ont découvert le potiron et toutes les autres courges grâce à Christophe Colomb en 1492. Les portugais ramenèrent ce gros fruit qui a d’abord été une plante ornementale pour être après consommé comme un légume.

En France, c’est le Roi Soleil qui fit cultiver des potirons. Il en raffolait tout comme beaucoup d’autres légumes.

Le potiron est facile à cultiver et robuste.  

Trucs et astuces :

La saison du potiron est pendant l’automne. Pour bien le choisir (qu’il soit entier ou en tranches) il doit avoir une chair bien colorée, très ferme au doigt et humide. Les pépins doivent être solidement attachés à la chair.

Temps de cuisson : 20 à 25 minutes.

Pour le conserver entier, laissez-le dehors, sur le balcon ou à la cave. Il peut se conserver un mois à température ambiante. En tranche, éliminez la peau et les pépins et gardez-le trois ou quatre jours au plus dans le bas du réfrigérateur.

Astuce: Gardez les graines, rincez-les, faites-les tremper dans l’eau 1h environ. Séchez-les et faites-les griller au four à 150°C pendant 40 minutes environ. Salez-les et utilisez-les dans les salades, cakes… 

En ce qui concerne le potiron, les chefs conseillent de le cuisiner à la vapeur ou au four afin d’éviter que la chair se gorge d’eau.

Les courges les plus connues sont le potiron et le potimarron. Le potiron se cuisine sous forme de soupe, gratin, gnocchis, rôti au four …

Bienfaits nutritionnels :

Ses atouts : Incroyablement peu calorique (20 à 30cal / 100g), le potiron est aussi léger qu'une salade !

Il est diurétique (riche en potassium) et est constitué à 90% d’eau. Il aide à drainer l’eau et donc à dégonfler.

Il regorge de caroténoïdes antioxydants.  C’est l’un des légumes les plus riches. Plus il est orange, plus il en regorge ! 

Il contient différents carotènes : certains participent à la croissance, d’autres protègent la peau et d’autres protègent des radicaux libres (les antioxydants). Ils sont recommandés pour les personnes vivants dans un endroit pollué comme la ville, les sportifs, les fumeurs …

Les courges d’hiver très colorées semblent plus protectrices que celles d’été. Préférez-les au lieu d’acheter des légumes qui ne sont pas de saison comme les poivrons, les courgettes … 

Il contient de la lutéine et zéaxanthine. Ce sont deux remarquables antioxydants qui protègent les yeux du vieillissement et possèdent des propriétés anticancer.

Il est riche en vitamines (B et C), de minéraux (potassium, magnésium et calcium) et de fibres qui facilitent le transit (elles sont douces et bien tolérées).

Si vous achetez le potiron en tranche, consommez-le rapidement car son taux de vitamine C chute très vite !

C’est le légume parfait de l’automne ! 

Camille Baïssas (diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets


La pomme

La Pomme

Le saviez-vous ?

La pomme est le fruit préféré des Français.

Elle est apparue il y a quatre-vingt millions d’années. Elle poussait à l’état sauvage dans le sud de la Caucase jusqu’à l’ouest de la Chine. Elle gagne l’Europe au moment des périodes de réchauffements climatiques. Il a été retrouvé des vestiges de pommes dans les villages lacustres néolithiques de Suisse et d’Italie du Nord. 

Les Romains ont grandement participé à son implantation en Europe. à cette époque il a été recensé une vingtaine de variétés. Aujourd’hui plus d’une trentaine sont cultivés en France mais il en existe bien plus !

La pomme est un fruit du terroir par excellence. Même les plus fragiles sont encore cultivées et dégustées !

Trucs et astuces :

La saison démarre en Septembre et dure jusqu’au mois d’Avril.

Elle se conserve une semaine à température ambiante et plusieurs mois dans un endroit frais et sombre (cave, garage).

Rincez bien la pomme avant de la déguster car sa peau peut contenir de nombreux pesticides ! C’est malheureusement l’un des fruits les plus traités si vous ne le choisissez pas bio.

Les pommes dégagent de l’éthylène, un gaz qui favorise la maturation des fruits. Placez donc vos pommes à l’écart de vos autres fruits ! Ils mûriront moins rapidement. 

Il existe de nombreuses variétés de pommes,  comme par exemple la golden, la gala, la reine des reinettes, la granny smith, l’elstar, l’ariane… Le nombre de variétés ne manque pas pour varier le goût et les envies des plats ! Elle se cuisine aussi  aussi bien en version salée que sucrée. Pensez à la consommer à la croque, au four, en compote …

Mes versions salées préférées : en accompagnement de viandes blanches  ou de boudin noir en compotée, dans des currys…

En version sucrée, je vous conseille de les faire cuire tout simplement au four avec de la cannelle, en compote, tarte ou en chausson.

Bienfaits nutritionnels :

Il est bien connu que « one apple a day keeps the doctor away* » (*Une pomme par jour garde le médecin à distance). Ce dicton est validé par de nombreux scientifiques ! 

La pomme contient 54 calories en moyenne pour 100g. Elle est composée à plus de 85% d’eau.

Idéale en cas de fringale, elle calme la faim surtout si vous prenez le temps de bien la mâcher. En effet, elle contient de la pectine, une fibre qui rassasie et qui améliore la digestion. Elle est facile à digérer et prévient de la constipation.

La pomme apporte des vitamines B et E (vitamine antioxydante), de la vitamine C (mangez la crue pour en bénéficier, vitamine anti-infectieuse, anti-fatigue) et des antioxydants qui permettent de lutter contre les fameux radicaux libres.

C’est la championne en potassium, ce qui en fait un excellent diurétique.

La consommation de 3 pommes par jours abaisserait de 10 à 15% le taux de mauvais cholestérol (LDL), améliorerait les fonctions respiratoires (dés 1/jour) et réduirait la croissance des tumeurs.

Elle aide à réguler les problèmes de glycémie (hypoglycémie, diabète …) à condition de la manger au cours d’un repas.

Le manganèse de la pomme est un antiallergique et favorise l’allaitement (ce minéral est une aide précieuse et trop souvent oublié!).

Elle contient de la quercétine, un flavonoïde qui a pour rôle d’être anti-inflammatoire, antiallergique, anti-cancer, antiviral mais aussi des polyphénols qui sont des puissants protecteurs et de la phlorétine qui a un rôle anti tâches de vieillesse sur la peau et anti-rides. 

Elle possède de réelles vertues antioxydantes pour le cerveau et la mémoire. Elle a été testée chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. La pomme est très recommandée en cas de gouttes, d’arthrites et de rhumatismes.

La pomme est donc un fruit aux mille vertus ! 

Difficile de ne pas résister 


La châtaigne

La châtaigne

Le saviez-vous ?

Le châtaignier est présent depuis des millénaires sur terre. Il a bien failli disparaître à l’ère glaciaire. L’homme l’a réimplantée car il le considérait comme un arbre nourricier. Il lui fournissait à la fois le fruit pour l’alimentation et du bois pour l’ameublement des maisons.

Quelle est la différence entre les châtaignes et les marrons ? 

Tous les deux sont les fruits du même arbre le châtaignier. Le marronnier (ou marronnier d’Inde) est un arbre ornemental et ses fruits sont non comestibles ! Attention !!

Le fruit du châtaignier est emprisonné dans des bogues hérissées de fines aiguilles, contenant deux fruits à l’écorce brune et brillante. A l’intérieur, une ou plusieurs amandes. Une amande est un marron et plusieurs sont une châtaigne !

Trucs et astuces :

La saison est d’octobre à décembre.

La châtaigne se déguste salée ou sucrée, en purée, en crème … 

Choisissez des châtaignes bien pleines, lourdes dans la main, la peau lisse, très brillante et exempte de trous. C’est un fruit très fragile, conservez-la une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Les châtaignes peuvent se congeler après la cuisson. 

La cuisson à l’eau permet de rendre la châtaigne plus tendre et plus digeste.

Elle se marie très bien avec les volailles, les viandes blanches, les choux de Bruxelles et les champignons en poêlée …

N’hésitez pas à remplacer un peu de farine de blé par de la farine de châtaigne dans votre pâte à crêpe. Elles n’en seront que meilleures.

Elle accompagne aussi merveilleusement bien les farces et les volailles, avec de la purée de céleri ou une compotée de pomme.

Bienfaits nutritionnels :

La châtaigne est un fruit très riche 180calories pour 100g. Elle contient beaucoup de sucre lent qui en fait un fruit parfait pour les sportifs et pour les journées froides de l’hiver !

Elle ne contient pas de gluten et sa farine est une excellente alternative pour les intolérants. Elle est riche en protéines, minéraux dont le calcium et le magnésium (aide à réguler le stress), en vitamines B1 (permet une bonne assimilation des glucides, transmission de l’influx nerveux …), en Vitamine B9 (indispensable à la femme en cas de grossesse, rentre dans la constitution des globules rouges, bon fonctionnement du cerveau …) et B6 (rôle antistress et bonne immunité).

Elle contient un peu de fer mais il est difficilement assimilable (associez-la à un autre fruit riche en vitamine C pour faciliter son absorption).

Sa richesse en acides gras insaturées en fait un allier contre les maladies cardio-vasculaires mais à condition de les manger grillées ou cuites à l’eau et non sous forme de crème de marron …

Les fibres (4g/100g) de ce fruit sont très peu digestes et demandent une cuisson totale pour éviter tout désagrément. 

Elle est parmi les fruits et légumes qui renferment le plus de polyphénols. Cette substance à effet antioxydant.

C’est le début de la pleine saison !

Bonne récolte de châtaignes et non de marrons


Les fruits et légumes de Novembre

Les fruits et légumes de Novembre

Nous sommes bel et bien en Automne, l'hiver pointe même le bout de son nez cette semaine au regard des températures ! 

Vous trouverez sur le marché ce mois-ci :

Légumes Fruits
Betterave Coing
Brocoli Mandarine
Carotte Poire
Céleri Pomme
Chou Raisin
Chou de Bruxelles Châtaignes fraîches
Chou-Fleur  
Courge  
Epinard  
Fenouil  
Haricot vert  
Navet  
Oignon  
Poireau  
Potiron  
Salade  
Pomme de terre (féculent)  

Camille Baïssas (diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets