La Poire

La Poire

  admin  

 (11)    (0)    0

  Astuce santé

Poire

Le saviez-vous ?

Il existe de multiples variétés de poires !

Petite histoire autour de la poire Williams… Homère l’a nommé le « cadeau des Dieux ». Elle est née en Asie, il y a plusieurs milliers d’années.

Elle se consommait crue, cuite ou séchée, par les Grecs et les Romains. Nous avons ensuite attendu la Quintinie pour la voir se populariser en France. 

La poire Williams est la plus cultivée au monde et l’une des meilleures. Elle est parfumée et fondante. Sa forme est allongée et légèrement ronde ; sa peau est lisse, brillante et vert rosée ; sa chair est juteuse, parfumée et sucrée.

François de Paule, un chrétien, aurait offert à Louis XI une semence de poirier de sa Calabre natale. Ce poirier fut baptisé « bon chrétien » et il produisit la poire Williams. On raconte également qu’elle a été créée par un certain Williams, jardiner anglais ou qu’un Américain dénommé Bartlett l’aurait réalisée à partir d’une variété de poirier sauvage…

La poire Williams est la reine des poires sous sa modeste allure !

Trucs et astuces :

La saison démarre en juillet et dure jusque fin septembre pour les poires d’été et de septembre à mars pour les poires d’hiver.

Il faut savoir que la poire ne supporte pas les chocs et ne se conserve que quelques jours (à l’air ambiant de préférence). Le réfrigérateur en altère le goût.

La poire ne se congèle pas ! Elle peut être consommée crue ou cuite en version salée ou sucrée.

La poire est un fruit à pépin, elle poursuit donc sa maturation après la cueillette contrairement aux fruits à noyaux. Pour accélérer sa maturation vous pouvez les placer une nuit avec des pommes.

Choisissez-les souples sous la pression du doigt, mais pas molles, sans tâches ni meurtrissures.

Elle brunit très vite une fois coupée. Ajoutez un jus de citron à votre salade de fruits pour qu’elle garde sa belle couleur.

La queue de certaines poires peut être rouge. C’est de la cire qui évite la déshydratation et retarde le flétrissement.

En version sucré, les poires se marient très bien avec les amandes ou le chocolat. Elles donnent aussi du moelleux et de la saveur à vos cakes, gâteaux au yaourt, financiers .... Elles sont excellentes en tarte avec de la poudre d’amande.

En plat, elle accompagne très bien de la viande ou du fromage (notamment le cantal ou les fromages de chèvre secs). Vous pouvez en disposer sur du pain grillé en fines tranches ou en poêlée avec du magret de canard, des côtelettes d’agneau … 

Bienfaits nutritionnels :

La poire est très riche en eau (84%). Elle est désaltérante et rafraîchissante  mais aussi sans danger pour la ligne car peu calorique (50kcal/100g).

C’est une excellente source de minéraux et d’oligoéléments : cuivre, potassium, magnésium et fer mais aussi des vitamines C et K.

Elle contient du bore. Ce minéral permet la solidité des os en empêchant la fuite de calcium !

La poire regorge d’antioxydants, présents surtout dans la peau, qui peuvent aider à réduire les maladies cardiovasculaires et certains types de cancers. 

Méfiance tout de même à cause de la présence de Sorbitol, qui peut occasionner des problèmes intestinaux (douleurs, diarrhées) mais qui peut être bénéfique en cas de constipation.

C’est l’ami des sportifs car elle est riche en fructose, un sucre qui est doucement assimilé dans le sang.

Elle est très riche en fibres qui régularisent les transits intestinaux, surtout en lignine qui est une fibre anticholestérol. Elle le capture et le dirige vers la sortie. La lignine est très peu présente dans les autres aliments.

La poire est un fruit que l’on peut consommer quasiment toute l’année de juillet à mars.

Camille Baïssas (diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets

 (11)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha
Commentaires de Facebook