La figue

La figue

  admin  

 (4)    (0)    0

  Astuce santé

Le saviez-vous ?

La figue est connue depuis l’antiquité au Moyen-Orient. On en retrouve des traces en Egypte, où l’on a découvert des chapelets de figues dans la tombe d’un pharaon.

En Grèce elle était considérée comme un trésor, comme dans la région d’Athènes et dans la Bible.

En Europe, elle s’est implantée grâce aux Arabes. Elle est aujourd’hui très cultivée sur les abords de la Méditerranée. Il existe une variété infinie de figues (plus de 600 variétés dans le monde), à la peau verte ou violette, blanche ou grisâtre… 

La figue est un faux fruit ! Il s’agit d’une inflorescence fermée en forme d’urne contenant des centaines de minuscules fleurs femelles, et munie d’une petite ouverture entourée des fleurs mâles. Cette ouverture permet aux insectes de polliniser le figuier. Une fois les fleurs fécondées, l’urne se transforme : l’extérieur prend une coloration plus foncée et à l’intérieur les fleurs se transforment en fruit… 

Trucs et astuces :

La saison est de mi-août à mi-novembre.

Choisissez les figues souples, bien charnues, tendres et moelleuses. C’est le signe d’une bonne maturité !

Les figues blanches auront une saveur plus subtile et les noires un goût plus prononcé. Les noires sont idéales en cuisine.

Une goutte blanche qui perle au bout de la tige est le signe d’une extrême fraîcheur. Consommez-la aussitôt achetée ou cueillie car elle s’abîme très vite et ne se bonifie pas avec le temps. Il est préférable de ne pas la conserver plus de 48h00.

Elle ne supporte pas le réfrigérateur et le froid tue les saveurs !

La figue est à manier avec délicatesse car elle est très fragile.  Gardez la peau pour la déguster ! C’est elle qui donne une petite note acidulée au fruit.

La figue est aussi bonne en version salée que sucrée ; crue, cuite ou séchée.

En version salée, elle accompagne à merveille le jambon cru, les volailles, l’agneau et le fromage de brebis ou de chèvre.

En version sucrée, elle est excellente en tarte avec de la poudre d’amande ou de pistache, en clafoutis ou juste rôtie au four avec des épices à pain d’épices ou de la cannelle.

Bienfaits nutritionnels :

La figue apporte environ 57kcal/100g et 13g de sucre pour 100g. C’est un fruit moyennement énergétique.

Elle est riche en fibres (3g/100g) mais surtout elle contient des petits grains les « akènes » qui sont très efficaces pour stimuler les intestins paresseux.

3 figues fraîches = 20% des besoins journaliers en fibres. 

Les figues sèches contiennent 11g/100g de fibres ! 

Elle contient de la pectine qui aide à réguler le taux de cholestérol.

La figue est riche en minéraux : potassium (antihypertenseur), phosphore, magnésium, sélénium et surtout en calcium (60mg/100g – 2 figues = 7% des apports recommandées journaliers pour un adulte) mais aussi en oligo-éléments comme le fer qui est largement présent (fer moins assimilable que celui de la viande), avec en petite quantité du cuivre, du zinc et du manganèse.

Par contre, son taux de vitamine C est très bas.

La figue est un fruit très coloré. Ses pigments, les anthocyanes sont protecteurs et renforcent la paroi des vaisseaux sanguins.

La figue est une mine de nutriments mais attention à la teneur en sucre une fois séchée ! C’est pourquoi vous en trouverez en quantité raisonnable dans les nouveaux sablés Néogourmets. 

Un conseil pour les sportifs : consommez-là séchée avant l’effort pour faire le plein d’énergie.

La figue est le fruit qui fait le bonheur de la fin de l’été et de la rentrée !

Camille Baïssas (diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets

 (4)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha
Commentaires de Facebook