La Fraise

Le saviez-vous ? 

La fraise était déjà consommée au Néolithique. Les Romains cueillaient les fraises des bois pour leurs vertus thérapeutiques, ils en faisaient des masques de beauté. C’est également à cette époque que débute la culture des fraises des bois dans les potagers.

François Frézier, cartographe et officier de Marine au service du Roi Soleil, rapporta en 1714 des pieds de Fragaria Chiloensis qu’il essaya d’acclimater dans son jardin de Plougastel. Elles furent croisées au jardin botanique de Brest pour donner l’hybride Fragaria x ananassae ou fraisier ananas, à l’origine de la plupart des variétés connues des fraises modernes.

La saison des fraise démarre fin Mars et se termine en Octobre ;

Trucs et astuces :

La fraîcheur de la cueillette se lit sur la tige étoilée, les branches bien vertes et pointues.

Choisissez des fraises bien fermes, d’aspect impeccable et d’un rouge brillant. Comme pour la plupart des fruits, la meilleure fraise est la plus fraîche possible. C’est pour cela que rien ne remplace la cueillette mais vous trouverez également de bons produits sur les marchés d’origine française.

Elle se conserve la journée à température ambiante. Ne la conservez pas plus de 24h au réfrigérateur (elle perd vite de ses qualités gustatives et de sa vitamine C).

Bienfaits nutritionnels :

Premier fruit rouge de l’année, la fraise représente un véritable renouveau sur nos tables. Fruit des beaux jours par excellence, la fraise prend le relais des agrumes pour permettre la recharge de l’organisme en vitamine C (60 mg / 100 g). C’est l’un des fruits les plus riches en vitamine C.

La fraise contient 90 % d’eau ce qui en fait un fruit très peu calorique et léger 35 kcal / 100 g et 7 g de glucides. Elle est également riche en potassium, calcium et en antioxydants (Vitamine C, flavonoïdes)

La fraise peut être difficile à digérer donc attention si vous avez un intestin fragile !

Il existe différentes variétés :

  • la Gariguette (Label rouge) : de taille moyenne, rouge vermillon brillant. Sa chair est juteuse et fondante ; son goût est sucré acidulé et très aromatique. Vous pouvez la déguster de mi-mars à fin juin.
  • La Ciflorette (Label rouge) : de couleur rouge orangé, Sa chair est juteuse, son goût est très sucré et très aromatique au parfum des bois. Elle arrive sur les étals à la mi-avril.
  • L’Elsanta : sa couleur brillante passe de l’orangé au rouge brique, sa forme est régulière. Sa chair est ferme et a un goût sucré légèrement acide.
  • La Darselect : sa chair est ferme et très juteuse. Elle a un goût très sucré acidulé et très aromatique. Son calibre est particulièrement gros et arrive à maturité au mois d’avril jusqu’au mois de juin.
  • La Charlotte : de taille moyenne à grosse et de couleur rouge sang. Son parfum des bois est très aromatique, sa chair est sucrée et moyennement juteuse.
  • La Mara des bois : de très petit calibre, de couleur rouge clair. Elle a un goût très sucré et parfumé; elle révèle en bouche des arômes musqués. Elle a un goût incontestable de fraise des bois et se trouve sur les étals de mi-mai à octobre.

Cheesecake Néogourmets au coulis de mangue

Cheesecake à la mangue

Pour 4 à 6 personnes

Préparation : 20 minutes

Ingrédients :

  • 160g de sablés chocolat noir 70%
  • 80 g de purée de pommes sans sucre ajouté
  • 200g de fromage frais
  • 200g de fromage blanc
  • ¼ Zestes de citron vert
  • 1 œuf
  • 1 pointe de couteau de poudre de vanille
  • 300g de mangue bien mûre (ou de la mangue surgelée)
  • 1 c à café de jus de citron

Vous pouvez le réaliser en version individuelle ou à partager.

Préchauffez votre four à 170 degrés.

Beurrez votre moule.

Ecrasez les sablés et ajoutez la purée de pommes. Mélangez bien et déposez dans le fond du moule. Tassez le mélange et cuire 15 min à 170 degrés.

Réservez et laissez refroidir.

Montez le blanc en neige bien ferme. Mélangez le fromage frais et le fromage blanc. Ajoutez la vanille en poudre et le zeste de citron vert. Incorporez à ce mélange le blanc en neige.

Répartissez sur le mélange des moelleux. Réservez au frais (minimum 4h).

Mixez la mangue et le jus de citron. Recouvrez le cheesecake du coulis.

Bonne dégustation !


Pourquoi manger des fruits et légumes de saisons?

Pourquoi manger des fruits et légumes de saisons?

Ils ont plus de goût et sont moins traités

Les végétaux de saison ont poussé au bon moment, avec tout ce dont ils avaient besoin naturellement. Ils arrivent donc sur nos étals à maturité et ont pu développer davantage de saveurs (et bien sûr ont des meilleures valeurs nutritionnelles). Généralement, les tomates sont insipides en hiver car elles sont cueillies trop tôt et ont poussé sous serre de manière artificielle… Elles nécessitent également plus de traitements chimiques pour compenser le manque de soleil et le manque de nutriments dans le sol.

Ils répondent à nos besoins

La nature est bien faite car en hiver nous avons besoin de plus de nutriments pour se protéger du froid. Nos plats sont naturellement plus riches. Les agrumes arrivent au milieu de l'hiver pour nous apporter la dose de vitamine C dont nous avons besoin (n'oublions pas que le brocoli en contient beaucoup mais que nous le cuisons...Il perd donc la moitié de sa teneur en vitamine C). La vitamine C permet de renforcer nos défenses immunitaires à un moment où nous en avons besoin.... 

En été nous avons besoin de plus d’eau : tous les fruits et légumes de saison en sont gorgés (courgette, melon, tomate, fruits rouges…) !

Consommer des fruits et légumes de saison nous permet donc de maximiser leurs bienfaits nutritionnels.

Ils sont moins cher

Les fruits et légumes de saison peuvent aussi avoir un impact sur votre porte monnaie ! Ils arrivent en plus grosse quantité, sont le plus souvent locaux et nécessitent moins de transport, ce qui se répercute sur le prix…

Les fruits et légumes du mois d’Avril

Légumes Fruits
Asperge Citron niçois
Betterave Orange
Blette Pomme
Carotte Rhubarbe
Céleri  
Chou-Fleur  
Endive  
Epinard  
Frisée  
Laitue  
Mâche  
Navet  
Oignon  
Poireau  
Radis  
Salade  
Petit-pois  
Pomme de terre (féculent)  

Mousse à la fraise dans sa coque en chocolat

Mousse à la fraise dans sa coque en chocolat

Ingrédients pour 4 personnes: 

  • 100g de chocolat noir 70% sans sucres ajoutés et sans édulcorant Néogourmets
  • 200g de fraises
  • 100g de mascarpone
  • 2 blancs d’œufs

Faites fondre 100g de chocolat noir 70% au sucre de coco au micro ondes (les 2/3 doivent être fondus). Mélangez bien à l’aide d’une spatule et attendre qu’il atteigne une température de 28°C. Badigeonnez vos moules à l’aide d’un pinceau et laissez reposer 10 min au frais (sans moule vous pouvez aussi utiliser des ramequins avec du film étirable). Appliquez une deuxième couche puis laissez reposer à nouveau 20 minutes minimum. Démoulez délicatement pour obtenir vos coques en chocolat. Réservez au frais.

Mixez 130 g de fraises avec 100 g de mascarpone. Dans un saladier, séparez les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige. Ajoutez le mélange de fraises et mascarpone délicatement. Réservez votre mousse au frais et dressez la dans les coques en chocolat au dernier moment. Ajoutez des morceaux de fraises coupées sur le dessus ainsi que quelques copeaux de chocolat noir. 

A déguster bien frais !


L'amande, un allié santé !

L'Amande, un allié santé !

C’est le fruit oléagineux de référence !

L’amande était un aliment de choix pour la subsistance quotidienne chez les Crétois, les Egyptiens, les Grecs et les Romains. 

C’est un fruit oléagineux très énergétique et nourrissant (574kcal / 100g). Elle est riche en protéines (25.4g/100g), en acide gras insaturés, en vitamine B et E (14.6mg/100g - puissant antioxydant) et en sels minéraux comme le calcium (248mg/100g), le magnésium (232mg/100g), le potassium (668mg/100g) et le phosphore.

Elle est très digeste et bien tolérée. Sa richesse en fibres (12.6g /100g - pour les amandes non blanchies) et en protéines lui donne la propriété d’être très rassasiante et permet de faciliter le transit intestinal.

Sa richesse en magnésium nous aide à lutter contre les méfaits du stress.

Elle est riche en phytostérols et aurait la propriété d’abaisser de 10% le taux de cholestérol ! Elle participe à la prévention des maladies cardiovasculaires.

Avec toutes ses qualités, elle lutte efficacement contre les fringales et le grignotage ! Elles abaissent également l’index glycémique du repas. N’hésitez pas à en consommer une portion vers 17h00. Soit une quinzaine pour éviter les coups de mou et les envies de fin de journée. La bonne association 1 portion + 1 carré de chocolat à 85%. 

Elle existe sous différentes formes :

  • Brut avec la peau = un choix à privilégier ! Elle renferme toute ses qualités. (Riche en fibres et en polyphénols)
  • Blanchie = c’est-à-dire sans la peau. Une partie des fibres et des oligoéléments ont été retiré donc évitez-les
  • Grillé – salé = la qualité des AG insaturés sont altérés par le chauffage et l’ajout de sel n’est pas recommandé.
  • La poudre d’amande = choisissez la complète pour avoir la totalité de ses bienfaits. Conservez-là au réfrigérateur après ouverture pour ne pas altérer ses propriétés …
  • La purée d’amande = peut remplacer facilement le beurre du petit déjeuner sur vos tartines.
  • L’huile d’amande = peu utilisée en cuisine. Préférez la pour la peau. Elle a d’extraordinaires qualités pour l’élasticité de la peau.

La saison : toute l’année et les amandes fraîches de juillet à août.

Conservation : dans un endroit frais et sec. Au réfrigérateur dans une boîte hermétique, elle gardera toute ses propriétés.

Camille Baïssas pour NÉOGOURMETS


La rhubarbe

La Rhubarbe

Le saviez-vous ? 

La rhubarbe est arrivée en France au début du 18siècle de l’Asie. Son nom vient du latin Reuburbarum qui signifie “racine barbare” car elle était inconnue en Occident et seuls les peuples étrangers (les barbares) l’appréciaient. 

De la même famille que l’oseille, c’est une grande herbe vivace, rustique et résistante, qui s’est très bien adaptée à nos climats.

Cette plante appartient à la famille des légumes et est la reine de l’acidulé. On croque seulement ses longues tiges rose profond ou rouge puissant, flammées de vert tendre. Ses jolies feuilles sont toxiques, mais efficaces pour éradiquer les pucerons des jardins. 

Trucs et astuces :

La saison de la rhubarbe débute en Avril pour se terminer au mois de septembre.

Lors de l’achat, le pétiole de la rhubarbe doit être ferme, sans tache, ni flétrissure qui laisse suinter son jus à la cassure.

Conservez-la dans le bac à fruits du réfrigérateur pour quelques jours, mais elle ramollit rapidement. Vous pouvez également la congeler en tronçons.

Elle rend beaucoup d’eau en cuisant : pour pallier cet inconvénient, égouttez les fruits une fois cuits et laissez réduire le sirop, de moitié environ, avant de les y replonger une minute.

De manière générale la rhubarbe se consomme que cuite.

Bienfaits nutritionnels :

La rhubarbe est très peu calorique (15 kcal aux 100 g), mais on a tendance à trop la sucrer par peur de son acidité. Pour garder un dessert léger et redécouvrir les subtils arômes d’herbe verte de la rhubarbe cuisinez la avec de la pomme. 

Riche en fibres (3 g aux 100 g), attendries par la cuisson et donc bien tolérées, la rhubarbe apporte une forte dose de calcium (86 mg aux 100g). Elle contient également du magnésium, du potassium et des vitamines B, C et E.

Camille Baïssas pour NÉOGOURMETS


Le gingembre

Le Gingembre

Le saviez-vous ? 

Son nom latin est « Zingiber officinale » est il est originaire d’Asie. 

Ce n’est pas une racine mais un rhizome ! Ce rhizome piquant est l’une des épices les plus anciennes. Très présent dans la pharmacopée indienne et chinoise, le gingembre a été introduit par les Arabes en Méditerranée et par les Portugais en Afrique occidentale. Suite à la validation de sa valeur nutritionnelle par les grands médecins grecs, son succès fut autant culinaire que médical. 

Le gingembre est ce rhizome caractéristique aux formes torturées sur lesquels poussent des fleurs qui annoncent la récolte quand elles tombent.

Bienfaits nutritionnels :

Il est réputé pour un être un tonique sexuel, mais un peu à tort. Le gingembre est surtout un stimulant des systèmes nerveux et digestif, et un réchauffant très utile en hiver (à éviter quand il fait chaud).

Il calme les nausées liées aux transports, à la grossesse mais aussi aux traitements de chimiothérapie anti-cancéreuse. 

Il possède des molécules phytochimiques qui combattent les inflammations et les microbes. Il améliore la digestion, stimule l’appétit, aide à lutter contre le cholestérol et contre les migraines.

Au-delà de tous ces bienfaits, le gingembre est aussi un puissant antioxydant. Le gingembre cuit l’est d’ailleurs plus que cru, car certains de ses composés antioxydants sont libérés à la cuisson.

Il est riche en gingérol, shoagols, zigérone, 6-gingérol et10-gingéril.

Ses vertus :

  • Anti-inflammatoire et antioxydant 
  • Antiseptique
  • Soulage et prévient les lourdeurs digestives
  • Anti-nauséeux
  • Stimulant physique et psychique
  • Antidouleurs, antirhumatismes, antimigraines
  • Antiviral et antibactérien
  • Protège le cœur (fluidifiant sanguin, anticholestérol …)
  • Aide à équilibrer la glycémie 

Trucs et astuces :

Ne faites pas l’erreur de mettre votre rhizome au réfrigérateur dans le bac à légumes car il risque de moisir. Posez-le dans la porte du réfrigérateur, il se conservera mieux. 

Il en existe du surgelé. Très bon et très pratique mais pour les infusions préférez le frais.

On peut le râper, le hacher, le tailler en rondelles, le congeler, le faire mariner, l’intégrer à des sauces (vinaigrette, marinades …), on peut le saler et le sucrer, le faire infuser …. Amusez vous ! Et venez nous en parler #néogourmets !

Camille Baïssas pour NÉOGOURMETS


Faisselle et son coulis de fraises aux gingembre

Faisselle et son coulis de fraises au gingembre

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 faisselles (de brebis de préférence)
  • 500g de fraises
  • gingembre frais

Rincez les fraises et découpez les en morceaux. Faire cuire dans une casserole les morceaux de fraise à feu doux avec du gingembre frais râpé (quantité à faire varier en fonction de vos goûts) laisser mijoter pendant 10 min. 

Réservez et laissez refroidir. 

Au moment de servir, dressez vos faisselles dans des assiettes et recouvrez du coulis de fraise obtenu. (Vous pouvez ajouter une fraise fraîche découpée sur le dessus en décoration). 

Pour plus de gourmandise n'hésitez pas à ajouter un ou deux sablés chocolat noir 70% :)


Muffins à la banane

Muffins à la banane

Ingrédients pour 12 mini muffins

  • 65g de farine  
  • 1 oeuf 
  • 1 banane
  • 40g de beurre
  • 1 cuillère à café de levure
  • une pincée de vanille en poudre

Préchauffez le four à 180°C. Epluchez la banane et écrasez la à l’aide d’une fourchette. Dans un saladier, mélangez la banane écrasée avec l’œuf, la farine et la levure. Faites fondre le beurre et ajouter le à la préparation. Ajoutez la vanille en poudre et bien mélanger. 

Disposez la pâte dans des moules à mini muffins

Variante : cœur coulant chocolat avec nos pistoles de chocolat noir 70% sans sucres ajoutés ou cœur beurre de cacahuètes

Au moment de disposer la pâte dans les moules versez d’abord la pâte pour remplir le moule au tiers, ajoutez une cuillère de beurre de cacahuètes sans sucres ajoutés ou mettre quelques pistoles de chocolat noir sans sucres ajoutés sans édulcorant. Ajoutez de nouveau de la pâte pour recouvrir le tout et enfournez !

Un régal pour les papilles ! Testez notre recette et envoyez nous vos photos et avis sur Instagram @neogourmets 


Les fruits et légumes de mai

Les fruits et légumes de Mai

Un peu de nouveautés en ce début de printemps ! 

Vous trouverez au marché ce mois-ci :

Légumes Fruits
Asperge Citron niçois
Artichaud Fraise
Betterave Pomme
Blette Rhubarbe
Carotte  
Céleri  
Chou-Fleur  
Cresson  
Endive  
Epinard  
Fenouil  
Frisée  
Laitue  
Navet  
Oignon  
Oseille  
Pissenlit  
Radis  
Salade  
Petit-pois  
Pomme de terre (féculent)  

Camille Baïssas (Diététicienne nutritionniste 78) pour Néogourmets